Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 14:57

la_depeche_logo.gif

 

PLAINE DES SPORTS: On avance lentement.


"Les chantiers avancent à une vitesse différente, en accéléré pour les Cordeliers, lentement pour d'autres", ironise André Baup, après une visite samedi à la plaine des sports où il s'est senti "un peu seul". Michel Franques, adjoint aux sports, a indiqué que l'appel d'offres pour construire les vestiairesva être passé. Il n'y a plus qu'un riverain avec qui ça bloque pour l'élargissement du chemein de la Guitardié qui mène au site de la route de Terssac.Michel Franques a annoncé que deux terrains supplémentaires vont être engazonnés ailleurs à Albi:"Cest déjà fait à Ranteil pour les filles du Sporting et ça commence à Lagrèze.

Repost 0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 13:55

 

albimag.jpgLude : Imprévoyance ou stratégie cynique ?

Le dossier des Cordeliers est ouvert depuis plus de 4 ans, et c’est à 40 jours de l’échéance que le Maire a compris qu’il faudra que les forains accompagnant le carnaval s’installent ailleurs que sur la place de l’Amitié ! Consternant ! Qui a dit que gouverner c’est prévoir ? Déjà les dégâts collatéraux sur la circulation du « cher projet » n’avaient pas été anticipés en dépit de nos alertes en conseil municipal.

Apparemment le Maire et son équipe ne savent pas…prévoir, cela ne lasse pas de nous inquiéter pour la suite de son projet démesuré !

Dans la méthode utilisée qui fait fi de la démocratie participative et d’un minimum de concertation, on peut se demander s’il ne s’agit pas d’un coup de force  prévu, organisé, en se réfugiant derrière les « méchants forains », derrière l’argument de profiler l’entrée principale de la ville alors même qu’aucune information et débat n’ont étaient engagés en conseil municipal ? Là encore déni de démocratie ! Mais ne nous y trompons pas c’est la méthode du Maire : tout est dans l’urgence, dans l’agitation et dans une communication organisée à son service. Cela ne vous rappelle t-il pas fortement des méthodes utilisées à un autre niveau par nos dirigeants de droite ?

Face à cette exécution sommaire ordonnée le 5 janvier et signée non par le Maire … mais par un adjoint. Continuez à vous indigner !!! et contactez-nous !

 C DEUTSCHMEYER AM ROQUELAURE AG BERGER B GILABERT A BAUP

MF DE TRUCHIS M ALBAREDE B VILAMOT

mail : groupe.elus-minoritaires@mairie-albi.fr

 

 


 

Repost 0
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 17:26
ALBI, CONSEIL MUNICIPAL DU 05 OCTOBRE , LES CONSEILLERS MUNICIPAUX DE GAUCHE DISTRIBUENT UNE CARTE POSTALE "LA PLAGE DU CAUSSELS" AUX CONSEILLERS MUNICIPAUX DE LA MAJORITE
Le retour de la piscine du Caussels : la délibération sur le projet d'extension de l'Échappée verte -qui jouxte l'ancien bassin d'été- a permis à la gauche de remettre le sujet sur le tapis. En guise de clin d'œil, l'opposition a distribué à tous les élus une carte postale représentant la piscine. « Nous demandons à ce que ce dossier soit réétudié », insiste Bernard Gilabert (PS). Réponse  du maire : « Nos collègues de la C2A estiment que deux équipements nautiques quasi-neufs, Atlantis et Taranis, suffisent à répondre aux besoins de la population. » lu dans La Dépêche du Midi du 06/10/09;



POUR NOUS LA LUTTE CONTINUE ! ! !


QUELQUES MESSAGES EN VRAC AU DOS DES DIVERSES CARTES POSTALES:







Comment comptez-vous   recycler  l’ équipement du CAUSSELS après l’avoir abandonné ?

 


 



Albi ville chaude pendant l’été

+ Réchauffement climatique .

Besoins d’équipements nautiques  accrus

pour la Communauté d’Agglomération de l’Albigeois.

 

 


 

En regard d’autres projets dans la ville,

restaurer et remettre en service le Bassin du CAUSSELS,

ce n’est pas la mer à boire.

 


 

Pour 82 000 habitants deux piscines   valent mieux qu’une.

(Sachant qu’il est difficile de compter sur TARANIS, très bien pour Saint-Juéry, mais quasi confidentielle).


 

Les amateurs de natation pourront toujours se rafraîchir en regardant la nouvelle  piscine du camping quatre étoiles. Mais que penseront-ils des choix politiques de leurs élus ?

 

 


Rénover et remettre en service le Bassin du Caussels, cela doit bien trouver sa place dans le plan Climat de la Ville.    

 


 

La mairie d’ALBI fait beaucoup pour ses sportifs.

Pourquoi négligerait-elle ses équipes de natation

qui ont  besoin de s’entraîner en piscine découverte ?

 


Imaginer l’ensemble Echappée Verte, Caussels, la Mouline, le Camping

privé de la Piscine du Caussels,

Non ce n’est vraiment pas sérieux.

Repost 0
Published by André Baup Mairie d'Albi - dans ALBI-Conseil Municipal
commenter cet article
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 11:00
Place de l'Amitié entre les peuples:

"Le Grand Théâtre"

La Concertation d'abord !

De nombreux citoyen-nes se posent beaucoup de questions à propos du projet de « Grand théâtre »
de M. le Maire d’Albi.


Ce projet a été présenté dans le détail au conseil municipal
de juin 2009. Il sera érigé sur la place de l’Amitié entre les Peuples et comprend trois parties :

1 - une salle de 900 places jouxtant une salle de 250 places pour des spectacles
et des congrès ;

2 - un complexe cinématographique de 9 salles pour 1 700 places ;

3 - un parking souterrain de 410 emplacements.

Le tout inclus dans un réaménagement urbain de ce quartier en liaison avec la médiathèque
et la Scène nationale (Athanor).
Cependant, la méthode est toujours la même : le Maire décide d’abord et on discute après !
Nous exigeons que les questions fondamentales lourdes pour l’avenir de notre cité comme de notre agglomération (C2A) soient posées et débattues préalablement avec les citoyens.

  Le coût : 40 millions d’Euros (hors taxes) dont 10 millions pour le parking en cette période de crise économique, sociale et des finances publiques. Combien de services rendus à la population ou de promesses abandonnés : rénovation du théâtre et de l’École nationale de Musique, subventions aux compagnies théâtrales locales, école publique de la Négrouillère, insuffisance de places en crèche, plaine des sports et piscine
du Caussels ?

  Le lieu : si l’on devait construire une « salle de spectacles » (promesse électorale), est-ce sur cette place qu’elle devrait être édifiée ?
Comité Citoyen pour un vrai débat public dans l’Albigeois
Place de L’Amitié entre les Peuples :
« Le Grand Théâtre »
La Concertation d’abord !

  La marchandisation de la culture : la rentabilité par la consommation culturelle, par le prix des places élevé et, parallèlement, le renoncement aux aides pour la création
artistique en général entraînant dans cette spirale la marginalisation des acteurs culturels locaux… Est-ce vraiment dans cette logique que les Albigeois souhaitent s’inscrire ?
 
Le complexe cinématographique : 1 700 places, 9 salles de cinéma confiées au privé et disparition de la salle d’Art et d’Essai ARCE. Est-ce la bonne réponse aux besoins
des Albigeois ?
 
Un quatrième parking souterrain en centre-ville qui remplacera la gratuité actuelle. Davantage de voitures en ville en opposition aux orientations du Grenelle de l’environnement et aux exigences de l’UNESCO. Les Albigeois souhaitent-ils encore un parking, offert sur un plateau à la privatisation ?
A ces questions M. le maire répond par avance, à rebours de la démocratie participative
dont il se réclame.
Est-ce vraiment un projet pour les Albigeois ?

Nous sommes un certain nombre d’Albigeois-es qui nous interrogeons beaucoup à propos de ce projet pharaonique. Nous avons décidé de créer un comité de citoyen-nes qui vous appelle à la réflexion.
Nous refusons le fait du prince. Nous n’acceptons pas d’être mis devant un projet « ficelé » suivi d’une « pseudo-concertation ».
Nous exigeons l’organisation d’ici fin octobre d’un grand débat public et contradictoire préalable à toute avancée du projet « Grand Théâtre ».

Prochaine réunion : Vendredi 25 septembre
À 18 heures dans le Hall de l’Athanor
Venez nombreux !...

Comité Citoyen pour un vrai débat public dans l’Albigeois
Contact : Comité Citoyen Albigeois
Adresse de messagerie : com.cit.albigeois@gmail.com
Imprimé
Repost 0
Published by André Baup Mairie d'Albi - dans ALBI-Conseil Municipal
commenter cet article
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 19:05


.Ils ne manquent pas d'idées pour la ville et ont tenu à les faire connaître, hier matin.Photo DDM, P.S.

Ils ne manquent pas d'idées pour la ville et ont tenu à les faire connaître, hier matin.Photo La Dépêche DDM, P.S

 

Conférence de presse du 11 mars 2009

Groupe PS, Verts, Républicains

 

Au-delà d’un bilan sur le mode de fonctionnement de la gestion centralisée de la ville par l’équipe Bonnecarrère restreinte sur laquelle nous reviendrons avant l’été, nous souhaitons nous exprimer aujourd’hui sur des sujets précis :

le projet de salle de spectacle sur la place de l’Amitié entre les peuples,

la piscine de Caussels,

les conseils de quartier.

 

Projet de salle de spectacle sur la place de l’Amitié entre les Peuples :

 

Tout d’abord une précision il s’agit bien de la Place de l’Amitié entre les Peuples et non pas de la place des Cordeliers. Les Cordeliers c’est le nom de la rue qui longe cette place.

 

Nous souhaitons revenir sur la délibération qui nous a été proposée le 9 février et sur laquelle nous avons refusé de voter. Machiavélique, elle comprenait en fait 5 sujets différents :

un aménagement urbain complémentaire au dossier de la « Cité épiscopale » présenté à l’UNESCO,

la construction d’une salle de spectacle, congrès et complexe cinéma,

la réalisation d’un parking en sous sol,

la rénovation d’un espace culturel près de la maison des jeunes,

la désignation du jury pour l’évaluation du concours d’architecte.

 

Nous souhaitions que tout cela soit dissocié pour la bonne lecture de tous les problèmes à résoudre. L’amalgame proposé par Monsieur le maire  au motif de la cohérence était un habillage et une manœuvre pour gommer les différences d’appréciations sur les différents projets.

Sur les dossiers correspondants nous avons bien sûr des avis :

la salle de spectacle et congrès : en a-t’on vraiment besoin ? Peut-être.  Est-ce le bon endroit ? Sûrement pas. Que fait-on des autres structures : le Scénith, le théâtre, la salle de Cap Découverte ?

Concernant le Scénith pourquoi ne pas aller plus loin dans l’étude d’une évolution de cette structure au lieu de s’en débarrasser vers un exploitant que l’on met en situation difficile avec une concurrence au centre ville ?

les parkings de la ville : nos positions :

les voitures ne doivent pas être concentrées dans la ville,

nous sommes pour des parkings de périphérie et en particulier la nouvelle donne de l’UNESCO doit nous amener à penser un parking dans l’entrée de ville , au Lude par exemple avec navettes gratuites vers la « cité épiscopale »,

il faut préserver des places gratuites pour les personnels des services publics du secteur : hôpital, sécurité sociale, Trésorerie entre autres. Un agrandissement de la partie basse du Bondidou est encore possible derrière la voie ferrée.

Pour le motif culturel qui aux yeux du maire, associe ce nouveau complexe avec l’espace République près de la MJC, nous sommes particulièrement choqués quand on sait qu’il n’y a aucun projet culturel global de la ville, que l’école de musique et de danse est dans des locaux inadaptés et dangereux. Nous rappelons qu’il y a encore des opportunités avec la caserne Teyssier, cela revitaliserait ce quartier de La Madeleine qui est proche du centre et qui en a bien besoin.

 

Nous sommes, comme d’autres, demandeurs de la mise place d’assises sur la culture, mais avec une approche étendue à l’agglo et au-delà à tout le nord et l’ouest du département. Cela conduirait à écouter, respecter et coordonner les nombreuses associations qui agissent avec des soutiens plus ou moins consentis selon des critères qui parfois nous échappent.

 

La piscine de Caussels :

Il y a une nouvelle donne pour Albi, c’est l’accès au patrimoine de l’UNESCO : plus de touristes, plus de diversité d’accueils à mettre en place et donc nécessité absolue d’avoir un camping à la hauteur des enjeux. Le secteur est vert, accueillant, en lien avec la cité épiscopale par la « coulée verte ». Cela correspond au profil de ce type de touristes.

 Alors il y a un argument de plus pour prendre en compte cette piscine de Caussels si chère aux albigeois et maintenue « à flots » (si l’on peut dire) par la volonté et l’engagement désintéressé de quelques bénévoles dans l’association Saupiscau.

Nous avons travaillé sur le dossier, il comprend plusieurs volets :

un volet sportif

un volet éducatif et social

un volet environnemental

et, nouvelle donne…un volet touristique, donc économique.

Au regard du coût du projet, il est sûrement nécessaire de lui donner une dimension agglomération et de prévoir un plan de financement avec un échelonnement du calendrier sur 2 à 3ans.

 

Les conseils de quartier :

 

L’adjointe Laurence Pujol et quelques techniciens permanents de la ville conduisent les premières réunions depuis janvier. Des albigeois, souvent choisis, participent de bonne foi à la démarche dans une ambiance quelque peu démagogue, mais c’est la loi du genre. Nous y sommes présents sans état d’âme parce que nous sommes convaincus de l’intérêt de la démocratie participative. Par contre nous souhaiterions que tous les sujets concernant la ville et l’agglo y soient abordés, y compris les grands dossiers en cours. Il ne s’agit pas seulement d’évoquer les problèmes de ramassage ses ordures ou le panneau de sens interdit qui gène la sortie du garage de tel ou tel citoyen.

Quelques idées ont vu le jour dans certains quartiers comme par exemple l’aménagement de voies douces quartiers ouest ou la création d’un projet vert sur Canavières avec un arboretum. C’est bien et c’est rassurant quant à l’implication des participants pour l’intérêt porté à leur ville.

Alors pourquoi ne pas mettre tout cela en accord avec le projet de ville et le projet d’agglomération sans tabous et en toute transparence. Mais les conseillers ont peut être des consignes pour que cette démarche pseudo participative ne nuise pas aux projets d’apparat de l’hyper centre ville et à la petite gestion quotidienne des arrangements entre quelques uns dans l’agglo ?

Nous entendons veiller à ne pas cloisonner les quartiers pour aider à avoir une vision plus globale de la ville afin de rendre compatibles les lieux de vie avec les lieux de travail, avec les lieux de loisir et avec les lieux de services. C’est notre mission dans ces structures de quartier.

Repost 0
Published by André BAUP mairie d'ALBI - dans ALBI-Conseil Municipal
commenter cet article
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 13:52
UN DISPOSITIF VIDÉO VA ÊTRE INSTALLÉ SUR LA CATHÉDRALE POUR FILMER LES RAPACES QUI Y NICHENT.
Albi : les faucons de la cathédrale sous l'œil des caméras

Exprimez-vous... Faut-il installer des caméras pour surveiller les faucons de la cathédrale d'Albi ?

Des faucons filmés 24 heures sur 24. Le rêve de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) deviendra bientôt réalité à Albi. Dès septembre, deux caméras vont être mises en place sur la cathédrale Sainte-Cécile afin d'observer les faucons pèlerin qui y ont établi leur quartier tous les ans depuis la première nidification en 2001. Aujourd'hui, un couple et trois jeunes femelles sont recensés sur les hauteurs.

Les premières images sont prévues pour le printemps 2008. Pour les curieux, le nichoir est situé à environ 60-65 m de hauteur de l'édifice haut de 79 mètres et visible des jardins de la Berbie et de la place de la Trébaille. Le premier objectif sera situé à proximité du nichoir pour filmer l'incubation et l'éclosion. L'autre près du perchoir captera l'envol des adultes et des jeunes. Le système de haute définition fonctionnant par fibre optique permettra d'obtenir des images de très bonne qualité.

DIFFUSION DE MARS À JUIN

Christophe Maurel, le directeur de la LPO Tarn, concepteur du projet, est ravi de pouvoir « faire découvrir ces volatiles au grand public ».

Les amoureux de ces rapaces pourront donc poser les jumelles et observer les faucons de mars à juin 2008 sur le site internet de la LPO. C'est acquis. «Un laps de temps plus long lasserait les gens». Le site internet de la mairie est également évoqué. Un programme prévisionnel est en cours avec la médiathèque d'Albi et le musée Toulouse-Lautrec pour avoir accès aux images. Expositions attenantes et documentation sur le prédateur devraient venir compléter l'ensemble du dispositif.

« Nous attendons de rencontrer les directeurs pour finaliser l'opération, affirme Christophe Maurel. Si ça se concrétisait, les visiteurs pourraient passer d'une caméra à l'autre. Nous n'avons cependant pas voulu laisser l'accès à la télécommande pour zoomer. Les gens sont joueurs. Ils pourraient, même sans mauvaise intention, détériorer le matériel ».

Des opérations sont également en discussion avec la C2A, et des collèges et les lycées.Si l'expérience se révèle concluante, l'hypothèse d'une troisième caméra n'est pas à écarter.

CONTRE

André Baup, élu MRC: «Une subvention décalée»

Le conseiller municipal de l'opposition (MRC) s'est abstenu de voter la délibération au dernier conseil le 31 mai. Il juge la somme allouée disproportionnée. :

« Le vote a fait suite à des discussions similaires de subventions pour d'autres associations. Je trouve ainsi un peu décalé d'octroyer 44 000 euros à une association quand certaines autres, je pense notamment à Saupiscau (ndlr: pour la piscine d'été du Causels), rament pour pouvoir survivre ». L'élu n'est pas fondamentalement contre le principe : « Je ne vois rien de bien répréhensible à filmer le faucon pèlerin. Je n'allais pas non plus voter contre, il ne faut pas exagérer. Mais quand même la somme me semble vraiment élevée et un peu décalée. »De conclure avec le sourire. « Il faut les laisser vivre en paix ces faucons ».

Commentaires:

Albi. Très cher faucon

mercredi 13.06.07 - 08h53

auteur : Jean Pélissier - Albi

Je demande aux albigeois, passant devant la cathédrale, de faire un détour vers la place de la trébaille pour saluer bien bas notre très cher faucon, en son aire, au prix de soixante mille euros! Mes respects sire, tu représentes cinq ans de salaire ; cent cinquante ans de taxe d'habitation! Prend garde à ta santé, elle nous est très chère...Tu chasses le pigeon, on vient de le proclamer. Gare à nos élus qui votent de telles subventions, ils ne sont plus de blanches colombes. On te fournira le trombinoscope pour que tu les épargnes.

Repost 0
Published by André BAUP - dans ALBI-Conseil Municipal
commenter cet article
2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 10:49

 CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 31 MAI 2007

INTERVENTION d'ANDRE BAUP,

conseiller municipal Mouvement Républicain et Citoyen

 

Régulièrement nous sommes appelés à nous prononcer sur l’attribution de subventions exceptionnelles destinées à rétablir l’équilibre financier des divers clubs sportifs de notre ville.

 

Régulièrement donc les collectivités territoriales sont appelées à boucher les trous de différents clubs, ou bien, on l’a vu à plusieurs reprises à répondre aux demandes de plus en plus pressentes de Fédérations sportives.

Régulièrement l’opposition s’associe à la majorité pour voter ses subventions.

 

Tout dernièrement vous nous avez convié à une audition de certains clubs sportifs de la ville, réunion décidée en catastrophe à première vue, puisque l’invitation nous est parvenue juste avant le Pont de l’Ascension pour se dérouler juste après le Pont de l’Ascension. Quatre clubs y ont été invités, à première vue quatre clubs qui ont des difficultés financières et qui ont du mal à réaliser l’équilibre financier.

 

Pourquoi quatre clubs, pourquoi pas les autres, pourquoi maintenant, encore une fois c’est un travail dans l’urgence auquel vous nous demandez de répondre.

 

L’ensemble des clubs sportifs jouent parfaitement leur rôle dans notre ville avec une réussite sportive remarquable mais combien de temps encore cette situation de demande budgétaire et de réponse « au coup par coup » de la part de la municipalité va-t-elle pouvoir continuer ?

 

Je crois que le temps est venu de proposer à l’ensemble des clubs de la ville une visibilité à plusieurs années et pour cela, Monsieur le Maire, vous ne pouvez plus faire l’économie, d’un véritable débat, duquel devra sortir une véritable vision de la politique sportive que vous envisagez et ce dans un avenir très proche, je veux dire avant les prochaines échéances municipales.

 

Je voudrais dire au nom du PS, du PRG et du MRC bien entendu, que je voterai cette délibération en guise de remerciements et d’encouragements aux clubs mais elle est assortie d’une demande expresse : celle de réunir très vite l’ensemble des clubs sportifs et de dégager une véritable visibilité pour le sport de notre ville et d’en définir les priorités.

publié par André BAUP, mairie d'ALBI.

 

 

Repost 0
Published by André BAUP - dans ALBI-Conseil Municipal
commenter cet article
3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 10:20
Lundi soir en Conseil Municipal, Jacqueline Lapeyre , adjointe au maire chargée des affaires scolaires a créé la surprise en se déclarant très favorable à la "carte scolaire".(Il s'agit de la fixation d?un périmètre à l'intérieur duquel toutes les familles qui résident doivent envoyer leurs enfants dans un établissement scolaire donné.)
  Mme Lapeyre répondait à une question orale de Josian Vayre sur la rentrée , et, en cela , elle n'a pas manqué comme à son habitude de défendre son "budget peau de chagrin" avec la compétence et la  combativité que nous lui connaissons .
Mais quelle n'a pas été ma surprise de l'entendre défendre "bec et ongles" la carte scolaire et le principe de la mixité sociale, devant les "sarkosystes de choc" de plus en plus "visibles" dans l'assemblée albigeoise.
Rappelons que Sarkozy (de plus en plus improbable président de la République) a tout bonnement proposé sa suppression pure et simple. La suppression pure et simple est une mesure d'inspiration « ultra-libérale », qui vise, à redonner bonne conscience à chacun et à laisser chaque parent, en fonction de ses moyens et de ses relations, trouver les « bons établissements » pour ses enfants. Cette tentative de suppression doit être combattue. Mme Lapeyre vient de faire un pas symbolique vers un positionnement "antisarkosyste" que les tenants de l'Ecole laïque et républicaine ne pourront méconnaître plus longtemps.
Repost 0
Published by André BAUP - dans ALBI-Conseil Municipal
commenter cet article
3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 10:19

Mettre fin au système inique de la carte scolaire

La carte scolaire, dont les règles largement battues en brèche par le jeu des dérogations et des lieux de résidence des ménages les plus aisés, est devenue un système profondément injuste. Pour permettre à terme la suppression de la carte scolaire, l’UMP souhaite accorder plus d’autonomie aux établissements scolaires. Objectifs : fédérer les enseignants autour d’un projet éducatif spécifique, améliorer les performances des établissements et permettre aux parents de choisir le projet éducatif le mieux adapté à leur enfant à travers le libre choix des établissements.

Publié par André BAUP, républicain de gauche ,  mairie-Albi
Repost 0
Published by André BAUP - dans ALBI-Conseil Municipal
commenter cet article
6 septembre 2006 3 06 /09 /septembre /2006 10:05
 
Le SCA est en train de devenir un grand club, certes grâce à ses joueurs et à ses entraineurs ( la presse s'en fait l'écho régulièrement) mais aussi grâce à ses supporters.
 Voir et entendre les supporters albigeois à domicile est une chose mais les voir et les entendre à l'extérieur en est une autre ! Pour avoir assisté à l'ovation faite aux joueurs albigeois à la sortie des vestiaires après le match Stade toulousain-SCA et surtout avoir assisté à l'ovation et à la haie d'honneur tous drapeaux et banderoles au vent à la sortie des vestiaires de Brive dimanche dernier : CHAPEAU .C'est le signe à n'en pas douter de la naissance d'un grand club. Les joueurs et dirigeants brivistes ne s'y sont pas trompés, ils étaient plein d'éloges pour cette haie d'honneur albigeoise , à ce moment-là, les supporters brivistes étaient tous rentrés à la maison ! Allez le SCA.
 publié par André Baup Mairie d'Albi 16, rue de l'Hôtel de Ville 81023 Albi cedex 9. andre.baup@free.fr

 


Repost 0
Published by André BAUP - dans ALBI-Conseil Municipal
commenter cet article