Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 11:58

 

Économie
30 janvier 2013 à 17:07
L'euro évoluait ce mercredi au-dessus de 1,35 dollar pour la première fois depuis décembre 2011.
L'euro évoluait ce mercredi au-dessus de 1,35 dollar pour la première fois depuis décembre 2011. (Photo Philippe Huguen. AFP)

Le ministre du Redressement productif juge la monnaie unique surévaluée, et assure que le gouvernement est «attentif» à la question.

Par DOMINIQUE ALBERTINI

Le taux de change de l'euro est trop élevé par rapport aux autres grandes devises, a estimé Arnaud Montebourg ce mardi, ajoutant sa voix au débat actuel autour du niveau de la monnaie unique. Selon le ministre du Redressement productif, qui s'exprimait en marge d'une conférence de presse sur la «marque France», le gouvernement est «attentif» au niveau de l'euro, dont certains craignent qu'il handicape les exportations européennes. 

«L’euro est trop haut par rapport à ce que l'économie européenne, pas seulement française, est en droit d’attendre, a estimé Arnaud Montebourg. Ce n’est pas une petite histoire, nous sommes attentifs à cette question qui est débattue au sein de l’Eurogroupe et qui fait l’objet de toute l’attention du président de la République, du Premier ministre et du gouvernement français». Selon le ministre, champion de la réindustrialisation, «une hausse de dix centimes d’euro, c’est un milliard de chiffre d’affaires en moins pour EADS», le géant européen de l’aéronautique.

La monnaie commune européenne évoluait mercredi au-dessus de 1,35 dollar pour la première fois depuis décembre 2011, réveillant un débat régulier sur le «bon» niveau de change avec les autres grandes devises. Un euro fort, s'il rend moins cher les importations extra-européennes, pénalise en revanche les exportations vers les autres zones monétaires. Le fameux rapport Gallois, jugeant que «le redressement de la compétitivité (...) est pour partie lié à un niveau plus acceptable de l’euro», chiffrait le juste niveau «entre 1,15 et 1,2 dollars pour un euro».

La France, qui a perdu des parts de marchés à l’export ces dernières années et qui a enregistré en 2011 un déficit commercial record de plus de 70 milliards d’euros, tente par tous les moyens de doper sa compétitivité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Maalem 23/10/2013 19:30


Camarade BENOI, Après le bonsoir j'ai voté pour toi pendant les primaires socialiste, et maintenant je regrette beaucoup de cette action, car je te trouve complètement endormi dans ton
poste au lieu de faire quelque chose pour bloquer les prix surtout des prodouits necessaires ou vital pour les etres fragiles et les smicarts, car c'est pour les speculations 
conammateurs et agriculteurs sont victimes,  toutes les semaines il y a des augmentations dans les grandes surfaces : EX j'achète depuis 2009 des saumons 4 tranches le meme poids la meme
qualité , en janvier 2009 = 2.76 et maintenant à 5.70 chez carrefours et c'est un EXEMPLE, car tous ils augmentent leurs prix. s'il te plait fait quelque chose en faveur les consommateurs
fragiles.   A+