Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 14:28
Le Grand Jury de Jean-Pierre Chevènement 07/05

Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de pleins de choses, était l'invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Un Jean-Pierre Chevènement pugnace, surtout sur l'affaire Clearstream.
Pourquoi donc les juges d'instruction répugnent-ils à aller regarder su côté d'EADS, et plus précisément du côté de Jean-Louis Gergorin, l'un des dirigeants de ce groupe aéronautique, présent dans le bureau de Dominique de Villepin, un désormais célèbre 9 janvier 2004?
En posant la question, Jean-Pierre Chevènement met effectivement l'accent sur une des bizarrerie de l'enquête. Ces juges si alertes quand il s'agit d'inspecter la face politique du dossier se montrent timorés sur son versant industriel. Au moins, l'intervention de Jean-Pierre Chevènement a-t-elle eu le mérite de souligner cette faiblesse.
Sinon, l'ancien ministre de la Recherche, de l'Industrie, de l'Education, de la Défense et de l'Intérieur, a eu des mots gentils pour Ségolène Royal et attristés pour Alain Juppé qui vient d'écrire sur son blog qu'il n'avait "
aucune intention de reprendre des responsabilités politiques nationales."
Mais qui donc va remplacer Dominique de Villepin? Si ça trouve, personne...

Chevènement dénonce «un grave dévoiement de la démocratie»

Rodolphe Geisler
08 mai 2006, (Rubrique France)

Invité du «Grand Jury» RTL-Le Figaro-LCI, l'ancien ministre de l'Intérieur a déploré les «lenteurs» de la Justice dans l'affaire Clearstream.

 
 
JEAN-PIERRE CHEVÈNEMENT trouve dans l'affaire Clearstream la confirmation de ce qu'il répète, dit-il, depuis des années : «à partir du moment où l'État répond aux abonnés absents», ce genre de «scandale» devient possible. Pour l'ancien ministre de la Défense de Michel Rocard, qui était hier soir l'invité du «Grand Jury» RTL-Le Figaro-LCI, «ce n'est une découverte pour personne que de mauvaises moeurs se sont répandues dans notre industrie de la défense depuis une quinzaine d'années».
 
Alors que son nom, qui figurait sur le listing du «corbeau», a été «donné en pâture à la presse», Jean-Pierre Chevènement estime qu'«il serait utile qu'on se concentre sur le fait générateur. Ne peut-on pas remonter à l'origine» de ce listing, a-t-il demandé à plusieurs reprises. Dans sa ligne de mire : «l'état-major d'EADS».
 
Déplorant la lenteur de la justice, il a encore insisté sur «l'urgence» de savoir «qui est ce corbeau ou ces corbeaux». Selon lui, «c'est un grave dévoiement de la démocratie qu'un corbeau inconnu puisse ainsi empoisonner la vie politique du pays depuis deux ans».
 
Prise de position en faveur de Laurent Fabius
 
Interrogé sur la présidentielle de 2007, le président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC), qui fut candidat en 2002 (5,33%), estime que le «problème est de mettre la gauche en situation d'être à la hauteur». «Ce qui n'est pas le cas au PS après le référendum de 2004», a-t-il déploré, prenant implicitement position pour Laurent Fabius dans la course à l'investiture socialiste. Quant à Ségolène Royal, «c'est une jolie femme, mais, pour les remèdes, on pourrait aller plus loin...»

Repris par André Baup Mairie-Albi
 

Partager cet article

Repost 0
Published by André BAUP - dans MRC
commenter cet article

commentaires