Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 22:36

 


(dans La Dépêche du Midi)
I
mage symbolique : la photo de Michel Albarède a rejoint hier celle de Bernard Gilabert, dans le local de campagne surplombant le Vigan. Foin des divisions du 1er tour. Les deux chefs de file PRG et socialiste forment ensemble en vue du second tour dimanche une nouvelle liste « Pour Albi, la gauche rassemblée. » Elle l'était hier au sens propre du terme : Bernard Gilabert, en tête de liste et Michel Albarède (3e), étaient entourés par Marie-France de Truchis des Verts (2e), les communistes Josian Vayre (7e) et Roland Foissac (43e), André Baup du Mouvement républicain et citoyen (5e). Conseiller municipal sortant, ce dernier, « ravi », a dit sa « très grande satisfaction de nous voir tous réunis. Le temps des embrassades est arrivé. La refondation de la gauche doit commencer par Albi, dans cet esprit ». « Cette division me faisait mal », confie Mme de Truchis, autre conseillère sortante.

l'exemple de rodez

« Deux listes concurrentes, ce n'était pas la fin du monde », nuance Roland Foissac, « heureux que le maire sortant soit mis en ballottage, même de 16 ou 17 voix. C'est un premier résultat. » Promettant « de s'investir à fond » même s'il est en queue de peloton, le vice-président du conseil général répète « qu'Albi doit passer à gauche. Toutes les conditions sont réunies. »

« Rodez a basculé dès le 1er tour. Albi doit basculer. Albi est à gauche », martèle Bernard Gilabert. Et le challenger du maire de lancer un appel au peuple : « Vous pouvez compter sur nous. Nous comptons sur vous pour aller jusqu'au bout. »

En donnant la majorité dimanche aux deux listes de gauche avec un total de 50,08 %, « les Albigeois nous ont confortés en nous demandant de nous présenter unis. On ne l'a pas fait au départ. On le fait maintenant avec toutes les forces historiques de la gauche. C'est l'intérêt général », s'enflamme Michel Albarède. Il était souriant malgré le regret « d'avoir dû abandonner une partie de la liste ». Un choix « déchirant » aussi pour Bernard Gilabert.

Le tandem regarde vers l'avenir. Côté programme, la liste reprend l'idée d'Eco-tram « qui convient à tout le monde. C'est une solution à terme pour Albi qui a la chance d'avoir la voie ferrée jusqu'à Saint-Juéry. » Pour les deux colistiers, « en terme de démocratie participative, de social, de quartiers, il y a une différence entre droite et gauche. Il y a un vrai choix », dit Michel Albarède, reprochant à Philippe Bonnecarrère « d'avancer masqué », en réfutant toute étiquette « comme si UMP était un gros mot ».

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans MRC
commenter cet article

commentaires