Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 12:16

Comité de coordination de la majorité présidentielle: travailler à la réussite de la France



Par Catherine Coutard, Vice-présidente chargée des relations extérieures, mercredi 9 janvier 2013.



Jean-luc Laurent MRC - Pascal Durand EELV - Harlem Désir PS- Jean-Michel Baylet PRG - Robert Hue MUP

Le comité de coordination de la majorité présidentielle, auquel participe le Mouvement Républicain et Citoyen aux côtés du PS, d’EELV, du PRG et du MUP, a tenu sa première réunion ce mercredi 9 janvier 2013 au siège du Parti Socialiste.

Le MRC y était représenté par Jean-Luc Laurent (Président), Marie-Françoise Bechtel (1ere vice-présidente), Catherine Coutard (Vice-présidente chargée des relations exterieures) et Patrick Quinqueton (Secrétaire national au projet et aux prises de position).

Il a été décidé lors de cette réunion que le comité, qui a vocation a renforcer le dialogue et la cohésion entre les différentes composantes de la majorité présidentielle, se réunirait une fois par mois environ.

A également été actée la création de 5 groupes de travail : 1- Emploi, industrie et démocratie sociale 2- Investissements innovants et écologiques à l’horizon 2020, 3-Réformes institutionnelles et territoriales, 4-Harmonisation fiscale et sociale en Europe, 5- Laïcité, école et jeunesse.

Le MRC se réjouit de cette initiative dont il avait fait la demande, qui crée les conditions d’un travail collectif dans le respect de la diversité des composantes de la majorité et dont les objectifs sont très concrets (ex : proposition de loi sur la reprise d'entreprise)

Dans un contexte économique et social particulièrement dégradé, il est fondamental d’agir ensemble pour redresser la France. Chacun à sa place (Gouvernement, Parlement, Partis) doit remonter les manches.

Le MRC entend prendre pleinement sa place dans cette nouvelle structure et participer au travail de réflexion et de proposition qui a été engagé en portant ses priorités au premier rang desquelles l'inversion de la courbe du chômage et la réindustrialisation de la France.

----------------
Voir ci-dessous la dépêche de l'AFP relative à cette première réunion du Comité de coordination.

Réunion à Solférino des partis de la majorité présidentielle

Dépêche AFP, mercredi 9 janvier 2013, 16h05.

Des délégations des cinq partis de la majorité présidentielle se sont rencontrées mercredi au siège du Parti socialiste à Paris pour "travailler à la réussite du gouvernement" tout en revendiquant leur "diversité".

Les délégations étaient menées par Harlem Désir, premier secrétaire du PS, Pascal Durand, secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche (PRG), Jean-Luc Laurent, président du Mouvement républicain et citoyen (MRC), et Robert Hue, président du Mouvement unitaire progressiste (MUP).

"C'est un acte important, c'est la première réunion de la majorité présidentielle", qui "veut faire réussir l'action du président de la République, l'action du gouvernement", a déclaré M. Désir avant la réunion. "Nous allons travailler ensemble sur les priorité du gouvernement, c'est-à-dire l'emploi, le pouvoir d'achat, l'école, le logement..." a-t-il ajouté.

"La gauche est diverse, il faut respecter cette diversité, mais elle ne doit en rien empêcher d'avancer ensemble", a ajouté le premier secrétaire du PS.

"Nous avons des différences, des divergences même, sur certains sujets, il faut les faire vivre", a prévenu Pascal Durand.

De son côté, Jean-Luc Laurent a exprimé les réserves du MRC: "Les mesures prises jusqu'à présent par le gouvernement ne sont pas suffisantes si on veut donner les moyens de réussir le pacte national pour la compétitivité, la réindustrialisation de la France et l'inversion de la courbe du chômage."

Le président du MRC s'est toutefois réjoui que les partis de la majorité empruntent "un chemin nouveau qui n'a rien à voir avec la gauche plurielle, où les contacts étaient (...) à géométries variables".

Si le Front de Gauche, souvent critique envers le gouvernement, n'était pas représenté, M. Désir ne lui ferme pas la porte. "J'ai rencontré (le secrétaire national du PCF) Pierre Laurent et une délégation du Parti communiste. (...) Ils sont évidemment les bienvenus. C'est une réunion de toutes les formations politiques qui veulent la réussite de l'action du gouvernement", a-t-il conclu.
Repost 0
Published by AB - dans MRC
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 18:15

image003.jpgLe MRC participera à la première réunion du comité de coordination de la gauche



Communiqué de Jean-Luc Laurent, Président du Mouvement Républicain et Citoyen, mardi 8 janvier 2013.



Ce mercredi 9 janvier 2013 se tiendra au siège du Parti Socialiste la première réunion du comité de coordination de la gauche, comprenant également le MRC, le PRG, EELV ainsi que le MUP.

Jean-Luc Laurent, Président du Mouvement Républicain et Citoyen, s’est félicité de l’organisation de cette réunion du comité, dont il avait demandé la mise en place lors de sa rencontre avec Harlem Desir, jeudi 29 novembre 2012.

La délégation du MRC, conduite par Jean-Luc Laurent, sera composée de Marie-Françoise Bechtel (1ere vice-présidente), Catherine Coutard (Vice-présidente chargée des relations extérieures) et Patrick Quinqueton (Secrétaire national au projet et aux prises de position).

Le MRC insistera tout particulièrement sur l’importance de la réindustrialisation pour apporter une réponse à la grave crise économique et sociale que traverse la France ainsi que sur l’impératif de réorientation de la construction européenne.
Repost 0
Published by AB - dans MRC
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 18:10

 

 

Baylet veut dégraisser la Dépêche du Midi ! (LE PETIT JOURNAL)

63842-baylet-1.jpg

[« Le patron des Radicaux de Gauche (PRG) annonce des licenciements dans sa propre entreprise alors qu’elle vient d’enregistrer des bénéfices records ». « Si ce nouveau plan devait être mis en place, devrait-on alors voir le gouvernement demander à la Dépêche du Midi de rembourser les aides qu’elle a reçue de sa part (1,6 Millions d’Euros en 2011) ».]

Voilà encore un cas de figure qui fera grincer des dents.

Alors que le gouvernement vient de faire de l’emploi sa priorité pour la nouvelle année, c’est que le patron des Radicaux de Gauche (PRG) qui annonce des licenciements dans sa propre entreprise alors qu’elle vient d’enregistrer des bénéfices records pour ce secteur d’activité.

En effet le groupe la Dépêche a annoncé lors d’un CE en décembre la mise en place d’un plan de réduction des coûts baptisé "Plan fitness" (ils ont osé après avoir baptisé les précédents plan «grenelle» et «plan lumière»).Au menu, baisse des effectifs, menace sur de hebdos et réductions de frais fixes.

Le conseil d’administration du groupe de presse, dirigé par le président du parti radical Jean-Michel Baylet, a annoncé le lancement de ce plan pour l’année 2013.

D’après France 3, c’est en effet à une cure d’amaigrissement que doit s’attendre le journal. Une restructuration des pôles magazine (Toulouse Mag, In Toulouse, Les Décideurs de Midi-Pyrénées) et hebdo du groupe (Le Villefranchais, la semaine du Lot, la gazette du Comminges) est prévue, ainsi que le départ de 100 à 150 salariés. Le Syndicat des Journaliste (SNJ) parle d’un plan "cynique et provoquant".

Concernant la masse salariale, un plan de départ volontaire a été refusé, d’après le site Carré d’info, par les syndicats échaudés lors du précédent « Grenelle », un autre plan d’austérité. Ces derniers ont donc refusé le déploiement de ce dispositif et il y aura donc bel et bien un plan social dont les dé- tails seront connus courant janvier.

Pour faire passer la pilule, le groupe parle des résultats enregistrés lors des 5 dernières années. Sur cette période, le groupe La Dépêche a supprimé 230 de son millier d’emplois dont 50 à la rédaction sur les 230 postes. Il faut dire que sur cette période le recul des recettes publicitaires et des ventes ont eu un impact sur le chiffre d’affaires.

Pourtant, aujourd’hui le groupe est redevenu rentable. Selon les chiffres publiés en août dernier (La Lettre A N°1561 du 28/09/2012), le groupe de Jean-Michel Baylet est parvenu à dégager 3,8millions € de bénéfices. Notamment grâce à l’aide publique. Le groupe la Dépêche du Midi affiche ainsi une santé insolente et peu commune dans la presse régionale. L’an passé, il est parvenu à dégager 3,8 millions d’euros de résultat net pour 146 millions € de chiffre d’affaires consolidé. De bons résultats qui reposent principalement sur les aides publiques au portage, c’est-à-dire une aide l’État. Pour 2011, son montant atteignait 1,6 million €. Si ce nouveau plan devait être mis en place, devrait-on alors voir le gouvernement demander à la Dépêche de rembourser les aides qu’elle a reçue de sa part. Une position souvent évoquée dans les cas Mittal, PSA ou d’autres sociétés mais qui a peu de chance de se reproduire ici vu les étroites relations qu’entretien Jean-Michel Baylet avec

François Hollande et le gouvernement Ayrault dont il est l’un des principaux partenaires.

Les bons résultats du groupe tiennent également au succès de Midi olympique, qui apporte un million d’euros aux bénéfices. Autre élément à faire pâlir d’envie ses confrères : sur les 28 millions€ empruntés pour une bonne part en 2002 et 2003, il ne restait plus que 11 millions € dus en 2011.

Les syndicats, de leur côté, dénoncent la stratégie du groupe et notamment son engagement dans Ovalie.com, structure de communication à destination des clubs de rugby et les brasseries Midoc.

***

LE PETIT JOURNAL dénonce : Basé dans le département de Tarn-et-Garonne, le groupe Le Petit-Journal est un groupe de presse écrite implanté dans 11 départements du Sud-Ouest de la France et comptant 12 éditions (Ariège, Aude, Aveyron, Comminges, Gers, Hautes-Pyrénées, Hérault, Lot, Lot et Garonne, Pyrénées-Orientales, Tarn-et-garonne et Toulouse - Lauraguais)

CE NUMERO est en kiosque à compter du Mercredi 9 janvier 2013 !

Repost 0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 21:54
"La gauche au pouvoir n'a pas le droit d'échouer"
Un discours de Jean-Pierre Chevènement en clôture de notre congrès. Beaucoup d'émotion et d'intensité. Un homme qui aura pesé et qui pèse d'un poids politique en réalité considérable tant ses analyses et celles du MRC sont justes. Peu de ce que nous avions dit ne se réalise pas, hélas. Ce congrès fut un succès. La jeunesse, le relève est là. Le "chevènementisme" ne tient pas qu'à un homme, c'est désormais une philosophie politique avec un vrai corpus idéologique à part entière qui ne fera que grandir.
Claude Nicolet
"Le MRC est plus qu’un parti politique"
www.chevenement.fr
Discours de Jean-Pierre Chevènement lors du Congrès de Paris du Mouvement Républicain et Citoyen, dimanche 16 décembre 2012.
Repost 0
Published by AB - dans MRC
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 09:52

Coopération franco-russe: Jean-Pierre Chevènement bientôt en Russie

Jean-Pierre Chevènement
13:51 20/11/2012
PARIS, 20 novembre - RIA Novosti

Jean-Pierre Chevènement, récemment nommé représentant spécial du Quai d'Orsay pour la Russie, s'y rendra en visite du 4 au 8 décembre, annoncent mardi les médias occidentaux.

"Le 27 novembre, je prendrai part à un séminaire intergouvernemental en France pour faire connaissance avec les représentants des autorités russes. Ensuite, du 4 au 8 décembre, je me rendrai à Moscou afin d'établir des contacts", a indiqué l'ancien ministre de l'Intérieur qui a déjà séjourné plus de dix fois en Russie, sa première visite à Moscou remontant aux années 1970.

Selon lui, il mènera des négociations à Moscou les 5 et 6 décembre. Ensuite il assistera au lancement de la construction du gazoduc South Stream. Le 8 décembre, le représentant spécial français regagnera Paris. 

L'ancien ministre de l'Intérieur et sénateur Jean-Pierre Chevènement a été nommé en octobre dernier représentant spécial pour la Russie dans le cadre de la "diplomatie économique" du Quai d'Orsay.

Il est chargé d'établir des contacts économiques ainsi que des relations dans les domaines de la science, de la culture et de l'enseignement.

Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 09:34

Congrès de Paris du Mouvement Républicain et Citoyen : les textes



Le congrès du Mouvement Républicain et Citoyen se tiendra à Paris les 15 et 16 décembre 2012. Voici le projet de motion d'orientation présenté par le Conseil National ainsi que les différentes contributions militantes.



Projet de motion d'orientation présenté par le Conseil National


Repost 0
Published by AB - dans MRC
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 14:04

che.jpg


Le rapport Gallois est un constat lucide et courageux de la cote d’alerte atteinte aujourd’hui par l’industrie française. Il est aussi un appel à l’effort collectif, fondé sur un nouveau « pacte social », associant les salariés aux orientations de l’entreprise.

Pour avoir mis en garde depuis 1983, contre les conséquences du choix de la monnaie forte sur l’industrie française, je ne saurais, aujourd’hui, qu’approuver les propositions du rapport Gallois. Voilà bientôt trente ans que je ne cesse d’en appeler à une grande politique industrielle. Dès lors que le choix de la monnaie unique est considéré par le gouvernement comme un choix dans l’état actuel des choses, indépassable, l’idée d’une « dévaluation fiscale » est la seule qui puisse rétablir, autant que faire se peut, la compétitivité de nos industries.

Bien entendu, il faudra veiller à ce que les entreprises investissent dans la production et la recherche les marges ainsi dégagées. Pour le reste, toutes les propositions du rapport Gallois vont dans le bon sens mais ne sauraient produire leurs effets qu’à terme.

Contrairement à ce que croit l’extrême-gauche, il n’y a pas d’avenir pour l’industrie française et pour les classes populaires dans une stratégie d’affrontement qui serait contreproductive pour elles et pour la France. La stratégie de coopération de toutes les forces de la production, ce que j’ai appelé « l’alliance des productifs », appuyée sur un compromis social réaliste, est la seule féconde pour le redressement du pays.

Ceux qui ont voté pour le traité de Maastricht en 1992 sont mal placés aujourd’hui pour donner des leçons. Oui, le choix proposé par le rapport Gallois est aujourd’hui celui du salut public ! L’heure est donc à la mobilisation non seulement de la gauche mais de toutes les forces de la France.
Repost 0
Published by AB - dans MRC
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 10:58

Amiante : un rapport examinera les modalités d'élargissement du dispositif de préretraite

 

AmianteLa Voix du Nord du 27 octobre 2012.
L'Assemblée nationale a accepté hier soir un amendement déposé par Christian Hutin, député-maire chevénementiste de Saint-Pol-sur-Mer.

Cet amendement demande au gouvernement de remettre au parlement, avant le 1er juillet 2013, un rapport sur un éventuel élargissement du dispositif de retraite anticipée des travailleurs de l'amiante.

Il s'agirait d'une nouvelle voie d'accès individuelle au dispositif de cessation anticipée d'activité des travailleurs de l'amiante.

Le rapport examinera comment les travailleurs jusqu'alors exclus du dispositif pourraient y être admis "à partir d'un faisceau d'indices" d'exposition à l'amiante, une fibre dont l'inhalation peut provoquer des maladies respiratoires ou un cancer. Ce "faisceau d'indices" comporterait entre autres "le secteur d'activité, la durée d'exposition, la période d'activité..."

Selon Christian Hutin, vice-président de la commission des Affaires sociales et président du groupe d'étude amiante à l'Assemblée nationale, "les ouvriers d'entreprises sous-traitantes ne sont en effet pas suffisamment pris en compte par le système actuel de retraite anticipée des travailleurs de l'amiante".

On ignore pour le moment le nombre de personnes susceptibles d'être concernées par cet éventuel élargissement du dispositif de préretraite et son coût.

La Voix Du Nord

Repost 0
Published by AB - dans MRC
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 15:26
Elections municipales
 

• De g. à d. : André Baup, Marie-France de Truchis,
Bernard Gilabert, Michel Albarède.
La campagne pour les élections municipales 2014 est lancée. Après la démarche de Josian Vayre (PCF) invitant la Gauche à "aller à la rencontre de la population pour construire un projet gagnant", les élus municipaux PS, Europe Ecologie - Les Verts, PRG et MRC ont cosigné un texte dans lequel ils manifestent, la main sur le cœur, leur volonté de "travailler ensemble sur un programme municipal" sans écarter le Front de Gauche, partenaire "naturel". Il sera temps, dans les semaines à venir, d'aborder les questions qui "pourraient fâcher", sur la tête et la composition de la liste ou encore la ligne et la stratégie de campagne.
G.C.

+ Publié le 26 octobre
Pour le Parti de Gauche,
“l'initiative du PC est malvenue”e 2012
"Dans le prolongement de la dynamique des élections présidentielles et législatives, le Parti de Gauche dans le Tarn agit pour le développement du Front de Gauche avec son programme "l’Humain d’abord" comme axe de résistance et d’alternative au libéralisme et à son accompagnement. Le Front de Gauche est le bien commun des organisations qui le constituent et de tous ceux qui se reconnaissent dans ses propositions. C'est en tant que force politique autonome que le Front de Gauche s'est ancré dans le paysage politique au niveau national comme dans le Tarn comme la deuxième force à gauche. Sur cette base nous avons reçu l’appui et la confiance de 4 millions d’électeurs aux élections présidentielles.

Dans deux ans, deux échéances électorales, les européennes et les municipales vont mettre à l'épreuve du verdict populaire les politiques menées par la majorité actuelle et notre capacité à rendre majoritaire nos réponses alternatives à la crise. Nous affirmons, dès maintenant, notre volonté de présenter aux municipales comme aux européennes de 2014, des listes autonomes, à l'initiative du Front de Gauche. Cette volonté d’autonomie est largement partagée par les militants de toutes les composantes du Front de Gauche. Dans ce contexte, l'initiative unilatérale du PCF Albigeois appelant "au rassemblement de toutes les forces de gauche" en vue des élections municipales est malvenue et n'est pas l'expression de la position du Front de Gauche.

+ Publié le 26 octobre 2012
Repost 0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 13:54

Philippe Folliot n'est pas un ingrat.

D'après La Dépêche du Midi il serait présent en bonne place sur la liste Bonnecarrère/Guiraud-Chaumeil aux municipales d'Albi.On se souvient du  rôle prépondérant qu'a joué une grosse partie de la majorité municipale albigeoise lors de son élection aux dernières législatives, tout d'abord grâce à son "ticket" avec Gisèle Dedieu (première adjointe au maire), ensuite grâce à une forte campagne de 2ème tour en sa faveur.

Juste retour d'ascenseur, il "boostera" la liste de droite aux prochaines municipales. Philippe Folliot sait que sans cette aide "miraculeuse" il serait aujourd'hui un simple conseiller d'opposition à la mairie de Castres. Avec ce retour d'ascenseur, il compte se retrouver député / maire-adjoint à Albi.

Aprés la désignation de Stéphanie Guiraud-Chaumeil comme "dauphine", Philippe Bonnecarrère peaufine sa liste, alors que l'UMP empêtrée dans la désignation de son président est curieusement absente des débats albigeois. 

Les électeurs albigeois, devant ces manoeuvres d'une partie de la droite, seront de plus en plus attentifs aux préparatifs d'une liste de la gauche enfin rassemblée.

 

 

 

 

Dans La Dépêche : politique Albi. Folliot tenté par les municipales

Philippe Folliot avec sa suppléante Gisèle Dedieu lors de sa victoire aux législatives sur la circonscription d'Albi-Castres./ Photo DDM JML - Tous droits réservés. Copie interdite.
Philippe Folliot avec sa suppléante Gisèle Dedieu lors de sa victoire aux législatives sur la circonscription d'Albi-Castres./ Photo DDM JML ()

Philippe Folliot avec sa suppléante Gisèle Dedieu lors de sa victoire aux législatives sur la circonscription d'Albi-Castres./ Photo DDM JML  

Le député centriste Philippe Folliot pourrait figurer sur la liste Guiraud-Chaumeil lors des prochaines municipales de 2014. Interrogé, il ne dit pas «non».

Philippe Folliot est de plus en plus présent sur Albi. On le voit au stadium pour les matches du SCA, au café pour rencontrer les habitants, aux inaugurations. Il n'en fallait pas plus pour que la rumeur d'une candidature Folliot aux municipales de 2 014 ne prenne corps. Le centriste est pressenti pour figurer en bonne place sur la liste de la majorité sortante, peut-être en deuxième position derrière Stéphanie Guiraud-Chaumeil, adjointe au maire, récemment adoubée par Philippe Bonnecarrère.

Repost 0