Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

31 décembre 2004 5 31 /12 /décembre /2004 00:00
          Tracassé par  un début d'inflamation au niveau du quadriceps gauche, André Baup                  (conseiller municipal MRC) a préféré quitter l'arène avant d'avoir pu donner vie à son rêve: inscrire un but pleine lucarne sur un retourné acrobatique façon Amara Simba....

Publié par André Baup Maire-Albi
Repost 0
Published by André BAUP - dans DANS LA PRESSE
commenter cet article
15 décembre 2004 3 15 /12 /décembre /2004 00:00
Publié par André Baup Maire-Albi
Repost 0
Published by André BAUP - dans DANS LA PRESSE
commenter cet article
13 décembre 2004 1 13 /12 /décembre /2004 00:00
Publié par André Baup Maire-Albi
Repost 0
Published by André BAUP - dans DANS LA PRESSE
commenter cet article
7 avril 2004 3 07 /04 /avril /2004 00:00

Les éoliennes contre le classement du centre-ville d’Albi par l’UNESCO ?

 

Ou la modernité contre le « centre-ville-musée ». C’est le dilemme devant lequel a voulu nous placer Monsieur le Maire lors de sa « réunion- désinformation ».

Ce n’est pas nouveau ! ! ! déjà sa politique de « centre-ville-musée » va à l’encontre des besoins des citadins modernes (circulation difficile, difficultés grandissantes pour stationner, parkings de plus en plus chers, parkings résidents hors de prix, refus d’agrandir le parking du Bondidou, etc. …). Cette politique du « centre-ville-musée » s’oppose à toute mixité sociale, le nombre des logements sociaux au centre –ville est singulièrement bas. A force de compliquer la vie en ville, il ne faut pas s’étonner que de plus en plus de gens « choisissent » de s’installer dans les communes périphériques. Cet éloignement a pour conséquence un coût pour la collectivité (stress, heures perdues en voiture, accidents de la route, consommation d’énergie), sans oublier la pollution atmosphérique et les nuisances sonores.

Il faut tout d’abord faciliter tous les transports, y compris les transports individuels, du moins pour les résidents. Qu’on le veuille ou non, la voiture reste le moyen de transport le mieux adapté pour les familles, les personnes âgées ou pour transporter les achats encombrants. Il faut bien sûr favoriser les transports en commun, mais ils ne couvriront pas à eux seuls tous les besoins. On ne peut interdire les déplacements individuels, ni assimiler l’automobiliste à un mauvais citoyen. L’individu moderne exige de pouvoir choisir sa vie hors de toute pression.

Depuis des siècles, Albi a toujours été le creuset de la liberté et de l’innovation, grâce aux échanges qu’elle permet mais n’impose pas. Or aujourd’hui on assiste à une inversion historique : le centre ville d’Albi devient un lieu de contraintes.

Publié par André Baup Maire-Albi

Repost 0
Published by André BAUP - dans HUMEURS ALBIGEOISES
commenter cet article
30 janvier 2004 5 30 /01 /janvier /2004 00:00

André BAUP

Mouvement Républicain et Citoyen

Conseiller municipal d’ALBI

Tel :05 63 56 69 27                        

                                                       COMMUNIQUE DE PRESSE

 

LE CABAS OU L’APPAREIL PHOTO ?

 

La Dépêche du Midi du samedi 3 janvier, titrait : « Les projets 2004 de la ville ».

Après les grands travaux d’embellissement du Centre : Place du Vigan, de la rue Croix-Verte, des Lices, de la rue Séré de Rivière et avant les importants travaux de 2004 : Place Ste Cécile, du Marché Couvert, les Albigeois sont en droit de se poser la question : Qui sont les véritables bénéficiaires ?

Tous ces travaux nécessaires, certes, mais coûteux, ne semblent pas profiter totalement au commerce du centre-ville. Chiffre d’affaire stationnaire ou en recul, pas de nouvelles enseignes , les magasins fermés n’ont toujours pas retrouvé de repreneurs. La Place du Vigan  est désespérément vide d’animations maintes fois réclamées. Où sont passés les marchés de Noël qui ont fait  le régal des habitants des villes voisines, Castres, Toulouse, etc… ?

Pis , encore, les grandes foires , en particulier  les grandes foires de fin d’année , ont totalement déserté le centre ville et déclinent d’année en année dans leur exil du nouvel emplacement , totalement inadapté. Elles auront entièrement disparu dans quelques années , alors que plusieurs villes voisines les réhabilitent au grand bonheur des chalands et des commerçants locaux.

Les marchés traditionnels du mardi et du samedi s’étiolent irrémédiablement à l’ombre de la cathédrale. Le refus de les voir revenir au Jardin National vient d’être signifié aux derniers commerçants itinérants qui en avaient fait la demande.

 

L’actuelle politique d’aménagement de l’équipe municipale semble tournée avant tout , vers le touriste et son appareil photo. Que tout soit net, propre et digne d’entrer sur la pellicule !!! Cette politique ne correspond pas à une véritable politique d’animation du centre-ville , où , tous acheteurs et commerçants pourraient trouver leur bonheur.

 

Le touriste lui-même, parfaitement choyé par l’excellent travail de l’Office du tourisme d’Albi , ce même touriste tant désiré grâce à la candidature d’Albi au patrimoine mondial de l’Unesco (excellente initiative !) ne saurait trouver satisfaction dans une ville-musée . Son appareil photo et lui-même n’en seront que plus à l’aise s’ils se promènent au milieu des cabas des Albigeoises et des Albigeois !!!

 

Alors , le cabas ou l’appareil-photo ? Les deux ensemble sans aucun doute ! La municipalité actuelle, pour l’intégrer totalement, ne doit-elle pas se lancer dans un grand débat avec les principaux intéressés ?

 

Je propose, en effet, qu’élus, associations de commerçants, sédentaires et  ambulants, Office du Tourisme, associations culturelles et de quartiers, s’unissent et se réunissent pour enfin débattre du Centre-ville, afin de commencer 2004 positivement.  

Publié par André Baup Maire-Albi

Repost 0
Published by André BAUP - dans HUMEURS ALBIGEOISES
commenter cet article