Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 22:12



che.jpg2

Jean-Pierre Chevènement en visite à l'usine Areva de Saint-Marcel en Saône-et-Loire, lundi.AFP/JEFF PACHOUD
Une semaine après l'annonce de sa candidature pour la présidentielle, Jean-Pierre Chevènement (MRC) s'est invité, lundi 14 novembre, dans le débat qui anime la gauche autour du nucléaire, en attaquant avec virulence la position des écologistes.
M. Chevènement a demandé "qu'on ne gâche pas les atouts de la France. Il faut parler avec des arguments sérieux, traiter ce problème de manière responsable et ne pas en faire l'enjeu d'une carabistouille électorale, comme dirait M. Mélenchon", a affirmé M. Chevènement lors de la visite de l'usine Areva de Saint-Marcel (Saône-et-Loire), en référence aux négociations entre le Parti socialiste et Europe Ecologie-Les Verts qui achoppent sur la question du nucléaire et particulièrement sur le maintien de l'EPR de Flamanville.
"On ne va pas céder au lobby des Verts qui veulent massacrer ce qui reste de notre tissu industriel", a lancé le sénateur du Territoire de Belfort, casque Areva vissé sur la tête, durant son parcours sur le site du groupe nucléaire français consacré à la fabrication de cuves de réacteurs et de générateurs de vapeur. Souhaitant axer sa campagne présidentielle sur "la réindustrialisation de la France", M. Chevènement a annoncé qu'il visiterait prochainement "des entreprises dans l'aéronautique, l'automobile, la pharmacie" et "l'agroalimentaire".
"Je veux permettre la réindustrialisation de la France. Je sais, comme ancien ministre de l'industrie, que nous avons perdu la moitié de notre base industrielle", a conclu le candidat du Mouvement républicain et citoyen (MRC), ajoutant que le pays avait perdu, dans le domaine de l'industrie, "plus de 2,5 millions d'emplois depuis le début des années 1980".

Partager cet article

Repost 0
Published by AB - dans MRC
commenter cet article

commentaires