Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 10:00

Lettre du 22 février 2012

Vous avez appelé mon attention sur les deux projets de loi de ratification liés à la création du Mécanisme Européen de Stabilité soumis à un vote solennel à l’Assemblée nationale le 21 février 2012.

Les questions européennes sont extrêmement importantes pour nos concitoyens qui observent avec inquiétude la mise en place des politiques d’austérité en Grèce et ailleurs ainsi que l’aggravation de la crise qu’elles engendrent. Ils attendent des Politiques des choix alternatifs et des perspectives nouvelles. 

Il est temps de mettre en place d’autres orientations économiques, sociales et politiques par la Construction Européenne.

Ce serait une grave erreur que de sous estimer la défiance qu’une partie de notre électorat peut avoir sur les choix européens de l’actuel Gouvernement.

L’architecture de cette ratification en en deux temps d’un pacte global d’austérité vise à entretenir l’ambiguïté et la confusion.  Les trois traités qui visent à sortir de la crise de l’euro forme un tout indissociable et inacceptable. C’est l’ensemble du cadre actuel qu’il faut refuser pour permettre ensuite de renégocier tout le paquet.

Ces trois textes devraient être ratifiés en même temps après une renégociation de l’ensemble donc après l’élection présidentielle.

Les deux premiers textes instaurant le MES, tels qu’ils sont présentés, ne constituent absolument pas une avancée de la solidarité européenne.

Je considère comme vous qu’il s’agit en fait d’une solidarité sous contrainte d’austérité et sous tutelle des Etats par les Instances européennes. Les versements des aides issues de ce fonds seront conditionnés à la ratification du Traité de discipline budgétaire – Traité TSCG - (Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance de l’Union Européenne).

 

 

Nous ne pouvons donc cautionner le MES en l’état ce qui reviendrait ainsi à institutionnaliser ce que l’on impose aujourd’hui à la Grèce. Ce dispositif ne peut d’ailleurs pas répondre aux difficultés grecques puisque le MES ne sera opérationnel qu’après l’adoption du Traité TSCG.

Il est enfin évident que seul le vote CONTRE ou l’ABSTENTION peuvent assurer une forte crédibilité à la volonté de renégocier les Traités MERKEL-SARKOZY et permettre une position claire de refus de la logique actuelle d’austérité et de régression organisée en Europe.

Ma position personnelle est donc difficile à tenir puisque le Parti Socialiste et le Groupe socialiste à l’Assemblée nationale m’imposent dans le cadre de la discipline de Groupe de m’abstenir.

Toutefois, après réflexion et compte tenu des enjeux et de l’exemple Grec, je ne peux que voter NON.

Je tenais à vous en informer.

Je vous prie de croire, , à l’assurance de ma parfaite considération.

Partager cet article

Repost 0

commentaires