Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 20:34
Publié le 31/12/2009 10:12 | Éric Berger.

Albi. Grand théâtre : le débat continue

La gauche dénonce le projet de salle de spectacles et de multiplexe, s'interroge sur son financement et les problèmes de circulation.

De gauche à droite, les conseillers municipaux d'opposition Bernard Gilabert, Claude Deutschmeyer et André Baup. Photo DDM, Emilie Cayre
De gauche à droite, les conseillers municipaux d'opposition Bernard Gilabert, Claude Deutschmeyer et André Baup. Photo DDM, Emilie Cayre

Pas de trêve pour le débat sur le Grand théâtre. L'opposition de gauche ne désarme pas contre le projet de la municipalité d'implanter une salle de spectacles, un multiplexe et un parking souterrain place de l'Amitié. Mardi, Bernard Gilabert (PS), André Baup (MRC) et Claude Deutschmeyer (DVG) ont souhaité faire le point sur ce dossier qui fait débat.

« Le lieu d'implantation de la salle de spectacles, le fait d'y adjoindre un parking et des salles de cinéma privés nous interpellent » explique Bernard Gilabert. L'élu socialiste qui ne nie pas le besoin d'une salle de spectacles sur la ville, aurait préféré que la municipalité fasse d'autres choix : « Que devient l'Athanor ? Et le projet de réfection du théâtre à l'italienne ? Pourquoi ne fait-on rien pour les locaux de l'école de musique et de danse ? »

Pour Bernard Gilabert, la réflexion autour du Grand théâtre « devrait être entamée au niveau de l'agglomération et non pas du seul maire d'Albi. » L'élu PS pense que la C2A va d'ailleurs, récupérer à terme le fonctionnement des équipements culturels ».

Bernard Gilabert pointe aussi les difficultés qui vont naître autour de la circulation et du stationnement. « Il n'y a pas de réflexion globale autour du plan de circulation. L'axe Est-Ouest a été fortement perturbé avec le marché couvert et la place de la cathédrale. On va à nouveau rompre la circulation avec la création d'une énorme zone piétonnière. Comment va t-on absorber ce couloir de circulation ? »

Un plan de financement flou

Sur le volet financier, l'inquiétude de l'opposition est vive. « C'est un projet de 61 millions d'€ TTC sans les coûts d'aménagement de voirie, notamment sur l'avenue du Gl de Gaulle. On sait aussi que pour des projets de cette nature, il y a souvent des dépassements… »

Pour André Baup, « les riverains et commerçants sont majoritairement opposés à ce projet. Ils s'interrogent sur le manque de concertation et sur le problème du stationnement et du parking payant dont la rentabilité ne sera peut-être pas au rendez-vous. » Claude Deutschmeyer regrette l'absence de plan de financement précis : « On dit que l'Europe, la Région, le département vont participer. Mais à quelle hauteur ? Quel contrat nous liera avec le futur exploitant du cinéma et du parking ? »

Et de réclamer pour un projet d'une telle ampleur « un grand débat avec la population ». Ce projet dit des Cordeliers va certainement animer les prochains conseils municipaux. De son côté, un comité citoyen continue à faire signer une pétition exigeant le blocage du projet et un grand débat.

Les travaux eux, doivent commencer dans un peu plus d'un an, début 2 011 pour une ouverture annoncée par la ville à la fin 2 013.

Partager cet article

Repost 0
Published by André Baup Mairie d'Albi - dans HUMEURS ALBIGEOISES
commenter cet article

commentaires