Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 20:08

 

 

                                                

Faut-il vraiment installer des doubles sens cyclables  dans les zones limitées à 30 km/h ?

 

Par le décret 2008-754 du 30 juillet 2008 le ministre des transports dispose que dans les zones 30 : « Toutes les chaussées soient à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police » autrement dit, la mairie. Il faut savoir que la ville de Toulouse a interdit ce double-sens ( à titre provisoire ) pour des raisons de sécurité !

La ville d’Albi, bien au contraire, se voulant sûrement la première de la classe  a développé cette démarche en particulier Faubourg du Vigan, allant même jusqu'à inclure dans ce dispositif, la rue St Antoine.

En effet cette rue reliant les lices au collège Balzac est tellement étroite qu’une voiture est dans l’impossibilité de croiser un cycliste. Dans ce cas le cycliste devra monter sur le trottoir si défoncé que les piétons, eux, en descendent, ou bien l’automobiliste devra se garer dans une zone de non-stationnement.

 

Tout cela est-ce bien raisonnable ? Il y a quelques mois nous avons voté en Conseil municipal une délibération sur les déplacements doux mettant en exergue l’harmonie qui doit régner entre les différents utilisateurs de l’espace public. Dans ce cas de double-sens cyclable, point d’harmonie, au contraire, les automobilistes peuvent vivre cela comme une double peine.

 

Puisque les déplacements doux sont « dans l’air du temps », développons la pratique du vélo en ville avec des pistes et bandes cyclables bien matérialisées (comme par exemple, la rue des Agriculteurs) sur les grandes avenues, les pénétrantes, les liaisons entre les établissements scolaires et les résidences étudiantes, les stades, etc…Par contre en zone 30 quel est l’intérêt des contresens cyclables quand on connaît le nombre de cyclistes albigeois ! ?

 

Une récente étude de l’Insee dans le cadre de la semaine de la mobilité, montre bien que dans les déplacements quotidiens la voiture reste « en pôle position » en Midi-Pyrénées, c’ est le cas en Albigeois. Cette étude montre également que dans le cadre des déplacements alternatifs, la marche à pied occupe la première position, très loin devant les transports en commun et le vélo.

 

Si, après cette étude, dans le cadre de ces déplacements alternatifs à Albi, une priorité doit émerger c’est la réfection des trottoirs albigeois en piteux état, les mamans avec leur poussette et les handicapés en fauteuil roulant en témoignent régulièrement.

 

André Baup conseiller municipal MRC d’Albi

Partager cet article

Repost 0

commentaires