Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 19:13

 

 valax-photo-juin-2008-copie-1.jpgJe voudrais vous dire, comme à un ami, quelques unes des choses que je portais en moi.

La culture, au sens large, est devenue un facteur de rayonnement international, d’attractivité et de développement essentiel pour notre cité. Cela revient à dire que l’aménagement du territoire urbain, les équipements culturels qui en sont pour ainsi dire le poumon et l’oxygène spirituel sont la qualité distinctive d’un lieu où il fait à la fois bon vivre et travailler.

Or, que constatons-nous aujourd’hui ?

Albi connaît de nombreux problèmes : un taux de chômage important, un encombrement urbain pesant, la pollution, des quartiers à rénover, un manque de mixité sociale. Dans un contexte de crise économique et sociale, les Albigeois sont inquiets pour leur avenir.

Il est donc urgent de répondre à leurs attentes : assurer le développement économique, développer l’emploi, favoriser les échanges, promouvoir l’activité culturelle, la vie associative, les sports, préserver l’environnement, améliorer le cadre de vie de chacun, réintégrer dans la ville les quartiers en difficulté...

Un nouvel espace de spectacles, au cœur de notre cité, coûtant 55 millions d’Euros pour une ville endettée au delà du raisonnable (plus de 1400 euros par habitant, alors que la moyenne nationale se situe aux environs de 1000 euros) ne peut aucunement constituer une panacée.

Ce projet de salle de spectacles, non approuvé en l’état par le Président du Conseil général Thierry Carcenac, signataire de la pétition au même titre que 2000 de nos concitoyens, obèrera les marges de manœuvres de la Mairie d’Albi et de la Communauté d’agglomération pour les années futures.

La construction de ce nouvel espace, ne fera pas pour autant oublier les lacunes et les fortes insuffisances de la politique culturelle menée par votre majorité : une politique d’addition de guichets, une prise en compte insuffisante de la diversité culturelle, un théâtre municipal à rénover, un faible renouvellement sociologique des personnes fréquentant les lieux culturels. Financée par l’argent de tous, la politique culturelle initiée jusqu’à ce jour ne bénéficie en réalité qu’à un nombre restreint d’Albigeois.

Je considère que la construction d’un nouvel espace culturel doit nécessairement s’intégrer dans le cadre d’une véritable politique culturelle. Il faut proposer de nouvelles voies et moyens audacieux, permettant de favoriser réellement l’égalité des chances, d’élargir les conditions de fréquentation des lieux culturels, de prendre en compte l’ensemble des expressions artistiques ou de création, de mettre en œuvre enfin la « diversité culturelle ». Je veux en un mot que chaque enfant d’Albi, quelle que soit son origine sociale puisse avoir droit, au théâtre, à la musique, au cinéma, à l’apprentissage des langues étrangères, à quelques jours de vacances par an.

Sans vouloir vous choquer, et toujours avec respect, je veux tenter de vous dire que vous avez manqué d’anticipation sur le dossier de la salle de spectacles.

Vous avez me semble t’il négligé la phase de dialogue préalable et surtout vous avez refusé jusqu’à ce jour d’entendre les aspirations des Albigeois.

Avec ce choix autoritaire d’un emplacement en centre ville, vous avez négligé les zones périurbaines et le devenir de l’agglomération, problème essentiel, sujet qui devra habiter toutes nos réflexions pour les années à venir.

Le Comité Citoyen a listé de façon objective tous les impacts négatifs de cette construction : sur le déplacement urbain, sur la vie des commerces de proximité, sur la suppression des places de parking gratuit, à proximité de l’hôpital et de la CPAM, sur les nouvelles nuisances pour les riverains.

L’Opposition municipale a également manifesté à plusieurs reprises sa désapprobation sur ce dossier.

Il est urgent qu’Albi se dote d’un projet urbain raisonnable clair et répondant aux attentes des Albigeois fondées sur le dialogue indispensable entre les élus, les citoyens et les usagers de la ville. Pourquoi négliger les quartiers pour densifier un centre ville déjà saturé.

Un projet urbain, c’est avant tout une action concrète et coordonnée au plus près des habitants, pour que chacun puisse vivre une vie agréable, pour que chaque habitant ait le sentiment d’être traité de la même manière que les autres en terme de gestion quotidienne. Ce sont des écoles et un enseignement de qualité, une bonne écoute des jeunes, un accès facile à la culture, aux sports, aux loisirs. Ce sont les moyens pour la vie associative. Ce sont aussi des espaces et des routes bien entretenus. Il faut créer du vivre ensemble dans ses espaces, urbanisés mais hélas pas assez humanisés. C’est un grand chantier pour Albi et la Communauté d’agglomération.

C’est uniquement avec une agglomération forte que nous pourrons dépasser les cloisonnements entre les communes et bâtir un lieu de vie à l’échelle de l’avenir, creuset d’une réelle mixité sociale. La création d’un nouvel espace culturel doit donc être étudiée à l’échelle supra-communale en complémentarité avec les autres infrastructures régionales et départementales.

J’aime Albi, j’aime ses quartiers, j’aime ses richesses, j’aime sa diversité.

Je connais aussi l’attachement qui est le vôtre à cette ville. Sachez entendre la voix de ceux qui ont la faiblesse de penser que sur ce sujet vous n’avez pas tout à fait raison.

Partager cet article

Repost 0

commentaires