Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 23:27
Un site internet, Rue89, actuellement inaccessible, raconte que le Journal du dimanche paru aujourd'hui a renoncé à publier une information concernant Cécilia Sarkozy.
Un examen, par ses journalistes, de la feuille d'émargement du bureau de vote de Neuilly où l'épouse du nouveau président est inscrite, montrerait qu'elle se serait abstenue de son devoir de citoyenne le dimanche du second tour. En effet, si elle s'était présentait avec son mari le 22 avril son absence avait été notée le 6 mai dernier à ses côtés.
L'information de cette abstention n'a finalement pas trouvé sa place dans les pages du Journal du dimanche. Pourquoi? Le site internet assure que le travail des journalistes a été mis de côté à la suite d'une intervention d'Arnaud Lagardère, patron du JDD et ami de Nicolas Sarkozy.
De son côté, Jacques Espérandieu, directeur de la rédaction du JDD, s'il confirme l'enquête des journalistes et le résultat de celle ci, dément toute intervention d'Arnaud Lagardère. Il explique et raconte que son téléphone a beaucoup sonné dans la journée d'hier, au moment d ela fabrication de son journal, mais qu'il a pris seul la décision de ne pas faire figurer l'information, d'une part parce que Cécilia Sarkozy, contactée, n'a pas souhaité répondre, et parce que, faute de sa confirmation, il a finalement considéré que le vote d'un citoyen relevait de la sphère privée. D'où sa décision finale.

L'épisode appelle plusieurs commentaires.
D'abord, qualifier de privée la décision d'abstention de Cécilia Sarkozy relève d'une pensée en plein désarroi. Que l'épouse du président de la République ne participe pas, au jour du choix, au choix de l'élu de la Nation, laisse perplexe. Elle aurait pu s'abstenir, voire voter pour l'adversaire de son mari, ceci n'aurait été que cocasse. Aller, en revanche, jusqu'à ne pas accomplir son devoir civique pose davantage de questions et peut aller jusqu'à compliquer son positionnement en tant que "première dame de France", pour utiliser une expression aussi surranée qu'avocatrice.
D'autre part, l'intervention réelle ou supposée d'Arnaud Lagardère ne pourra que renforcer le camp de ceux qui dénoncent la main mise sur les médias des amis de Nicolas Sarkozy. A ceux là, et même si je sais que mon propos se perdra dans le vent du "je vous 'lavais bien dit", je ferai remarquer que précisément l'intervention des amis pour protéger le pouvoir est impossible pour la seule raison qu'elle ne peut rester confidentielle. Trop de gens, trop de témoins, ont connaissance de ces faits pour risquer de les entreprendre.

La preuve par cette histoire, dont nous reparlerons sans doute dans les jours à venir.


Photo AFP
publié par André BAUP, mairie d'ALBI.

Partager cet article

Repost 0
Published by André BAUP - dans MRC
commenter cet article

commentaires