Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

6 août 2006 7 06 /08 /août /2006 09:55
Directive Bolkestein : un pas de plus vers la régression sociale
Georges Sarre / 25 juillet 2006

Le Conseil des Ministres de l’Union européenne a adopté hier sa position commune sur la directive Bolkestein. Par son soutien irresponsable à cette position commune, le gouvernement de Dominique de Villepin impose au peuple français une nouvelle régression sociale.

Malgré les modifications apportées à la proposition initiale du commissaire Bolkestein, l’essentiel de la directive demeure. La libre-circulation des services ouvre la porte à tous les abus et à toutes les infractions. Compte tenu de nos systèmes de contrôle qui sont et resteront longtemps encore avant tout nationaux, les prestations transfrontalières peuvent facilement contourner le droit, social notamment. Et ce ne sont pas les 1250 inspecteurs et contrôleurs du travail et les syndicats quasi-absents des entreprises de service qui pourront nous rassurer.

Moins contrôlées, bénéficiant parfois de « moins-disants » fiscal et social, les entreprises réalisant des services en France depuis l’étranger auront un véritable avantage sur les entreprises françaises. Avec la directive Bolkestein, les licenciements et les délocalisations dans les services ne font que commencer.


Suspension du cycle de Doha : une bonne nouvelle pour les peuples
Georges Sarre / 25 juillet 2006
La suspension du cycle de Doha est un sursis bienvenu, une bonne nouvelle pour les peuples et notamment pour le peuple français.

Notre agriculture l’échappe belle, provisoirement tout au moins. La réussite du cycle de Doha aboutirait en effet à une déstabilisation profonde de la France agricole, alors même que l’agriculture mondiale devra faire face, à l’horizon 2050, à de formidables défis, qui nécessitent d’autres traitements que le libre-échange : quasi-doublement des besoins alimentaires ; convergence de nombreux domaines vers l’agriculture (santé, énergie, technologies de l’environnement) ; besoin d’un lien renouvelé entre agriculture et citoyens.

Aujourd’hui, c’est un bilan des vingt dernières années de libre-échangisme forcené qui doit être établi : mise en concurrence des peuples au profit des firmes multinationales ; exacerbation des déséquilibres économiques mondiaux ; explosion des encours financiers au profit de la spéculation et au détriment de l’économie réelle ; coût environnemental de l’éloignement des centres de production et de consommation ; etc..

A terme, c’est un enterrement définitif du cycle de Doha que nous souhaitons et la construction d’une Europe économiquement autonome, qui passera nécessairement par un certain protectionnisme commercial.

Publié par André Baup Mairie Albi

Vos commentaires seront les bienvenus, pour cela, cliquez sur " Ajouter un commentaire" juste au-dessous.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by André BAUP - dans MRC
commenter cet article

commentaires