Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 19:26
Hervé Nathan - Marianne | Mercredi 20 Mai 2009

La monnaie unique est susceptible d’exploser, et ce n’est pas un allumé anti-européen qui le dit, mais le respecté professeur Christian Saint-Etienne. L’avertissement est sans frais pour le moment.



(photo : Markusram - Flickr - cc)
(photo : Markusram - Flickr - cc)

« La fin de l’euro », c’est le genre de titre qui provoque un mouvement immédiat de jet du livre vers une corbeille. Et puis on retient. Le nom de l’auteur dit quelque chose : Christian Saint-Etienne, un des économistes parmi les plus titrés de France. Un pro-européen de toujours. Ex-proche de François Bayrou (il a fait son programme pour la présidentielle en 2007), il est actuellement conseiller nouveau centriste de l’Ile-de-France.  Et pour tout dire : pas un rigolo !

Lorsqu’on parle de la monnaie unique il y a les euro-béats, qui professent par exemple que l’Euro deviendra sous peu le dollar du 21è siècle. Et puis il y a les réalistes qui se souviennent que l’euro est né il y a dix ans d’un compromis politique fragile entre l’Allemagne et la France, celle-ci contraignant celle-là à abandonner sa souveraineté monétaire en échange de sa réunification. La monnaie européenne porte toujours les stigmates de sa naissance :  pas de budget commun pour faire face aux chocs économiques, pas d’instruments de gouvernement économique de la zone euro, hors le pacte de stabilité, etc. Les problèmes sont gérables en cas de croissance continue.

 

Mais, nous explique Christian Saint-Etienne, la crise rend absolument urgentes un certains nombres décisions stratégiques comme par exemple une harmonisation sociale et fiscale, l’adoption d’une politique stratégique autonome de l’Union, et la fixation de frontières externes, et surtout une gouvernement  économique des pays adhérant à l’euro. A défaut l’Europe irait vers l’explosion, notamment par ce que l’Allemagne, seule véritable puissance sera tentée de retrouver sa liberté de manœuvres, et le deutsche mark dont les Allemands n’ont jamais accepté complètement l’abandon. Cela ne sert à rien de  nier la tendance, avertit l’auteur, car « les déséquilibres actuels de la zone euro ne sont pas soutenables et l’absence de gouvernement économique décrédibilise la zone dans la négociation financière internationale ». La zone euro peut très bien exploser violemment, avec une série de dévaluations compétitives provoquant un recul de la construction européenne. D’ailleurs le Royaume-Uni ne vient-il pas de laisser filer sa monnaie de 30% ? 

 

Afin d’éviter dérive si dangereuse, Christian Saint-Etienne prône un retour coordonné vers un système monétaire renforcé », afin de stabiliser et de gérer politiquement des parités entre différentes monnaies. Autrement dit :  si l’Euro meurt, vive le SME ! HN

 

Pour vous procurer l'ouvrage « La fin de l'euro »





Partager cet article

Repost 0
Published by André Baup Mairie d'Albi - dans DANS LA PRESSE
commenter cet article

commentaires