Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 11:22
Lundi 30 mars 2009

Savoir lire, écrire et compter : voilà, entre autre, le but de l'apprentissage à l'école... Mais il faut bien dire que parfois, on s'y perd...
Par exemple, cette excitante affaire du "bouclier fiscal", plafonnant le taux d'imposition à 50% des revenus qui émeut tant certains déclarant pleins de tremolos dans la voix : "déjà, prendre 50% de ce qu’ils gagnent aux riches, plus l’impôt sur la fortune, ça suffit… » (je site un acteur à la mode qui cartonne en ce moment avec un film niais).

Alors regardons ça de plus près, pour comprendre ce que veux dire 50% dans la réalité fiscale :
tout d’abord les 50% incluent non seulement l’impôt sur le revenu, mais aussi celui de solidarité sur la fortune (ISF), la CSG/ CRDS sur tous les revenus (placements, revenus du patrimoine), la taxe d’habitation et la taxe foncière sur les propriétés bâties et non bâties concernant la résidence principale et certaines taxes additionnelles à celles-ci. Et toc !
Ensuite, précisons que si vous atteignez le taux d’imposition sur le revenu de 50%, vous ne versez pas au fisc 50% de ce que vous gagnez ! Non, non, non ! Car que les tranches sont prooooogreeeeessiiiiiveuuuuus... Vous suivez?

Prenons cet exemple mathématiquement simple: Imaginons des tranches à 10, 20, 30, 40 et 50% d’imposition tous les 10 000 euros gagnés. Le seul qui paie réellement le taux annoncé, c’est le plus pauvre, celui à qui on prend 10% de ses 10 000 euros, soit 1000 €. A celui qui gagne 20 000 euros, on prendrait 1000 € sur la première tranche, et 2000 € sur la seconde, soit 3000 en tout. 3000 € pour 20 000 gagnés, ça ne fait plus que 15% et non 20%. Vous suivez toujours?

Pour le taux à 50%, cela ferait : 1000 +2000+3000+4000+5000= 15 000 € pour 50 000 € de revenus, soit un taux réel de 30%. De cela, vous déduisez les abattements pour frais professionnels, les crédits d’impôts, les réductions pour investissement dans les îles, pour achats de bateaux, pour contrats d’assurance-vie, pour aide aux associations, etc… et vous vous apercevez que l’impôt réel est bien inférieur au taux annoncé, jusqu’à la moitié, voire moins. Voilà, voilà, c'est ça 50%...

Comme le dit monsieur Coppé : "en temps de crise, on a besoin de gens fortunés"... Quelle contribution !

Partager cet article

Repost 0

commentaires