Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 10:33


Victoire de Barack OBAMA : espoir et prudence
Depuis le départ, y compris dans la primaire démocrate - contre Hillary CLINTON -, j’ai opté pour Barack OBAMA. Toutes les bonnes raisons de ce choix sont connues : ses positions contre la guerre en Irak, le symbole d’une nouvelle ère entre les Noirs et les Blancs dans un pays qui a connu la ségrégation, l’approche plus pragmatique qui semble être la sienne des enjeux internationaux, en tous cas forcément plus multilatérale que celle de l’actuel locataire de la maison blanche…

Aujourd’hui, savourons son triomphe.

L’ampleur de sa victoire montre la profonde volonté de changement d’un peuple qui semble avoir en partie réalisé, échec en Irak et crise financière obligent, que son expansion impériale et consumériste au détriment du monde était fragile, et pouvait faire de lui un colosse aux pieds d’argile. C’est un fort espoir de changement que traduit cette victoire.

Reste à savoir si OBAMA le transformera en réalité, et comment. Il pourra compter sur une majorité parlementaire forte et un état de grâce à la hauteur de son triomphe électoral (jusqu’à quand ?). Mais le fiasco irakien sera difficile à solder : le retrait des troupes est souhaitable, mais le mal est déjà fait, et la lutte s’annonce terrible entre Chiites, Sunnites, Kurdes… Quant à la gestion de la crise, on peut se demander de quelles marges de manœuvre bénéficiera le nouveau président après le plan PAULSON, fuite en avant -peut-être indispensable- dans l’endettement états-unien.

Au plan international, il faudra compter avec un homme de caractère, stimulé par sa victoire écrasante, et qui devra se sortir d’une contradiction difficile : à long terme, le bonheur de son peuple comme l’équilibre du monde passent par une redéfinition du rôle diplomatique et militaire des Etats-Unis, une remise en cause de sa ponction de 80% de l’épargne mondiale, une redéfinition des règles des échanges financiers et commerciaux planétaires… Autant de choix qui, à court terme, pourront heurter beaucoup d’Etats-Uniens. Dès lors, leur Président en endossera-t-il la responsabilité ? Rien n’est moins sûr.

Partageons donc avec réalisme l’espoir suscité par cette belle élection ; ne boudons pas notre plaisir de voir cet homme qui peut symboliser la fraternité prendre la tête de la première puissance du monde, mais gardons nous aussi de psalmodier, avec tous ceux qui, hier déjà, brillaient par leur atlantisme « nous sommes tous américains ».

Georges SARRE

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans MRC
commenter cet article

commentaires