Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • André BAUP républicain de Gauche a la Mairie d'ALBI
  • : LE BLOG DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN DU TARN
  • Contact

Texte libre


                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  

Archives

Articles Récents

26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 11:48
Philippe BONNECARRÈRE Le dicton " le 3e mandat est toujours le mandat de trop" semble se vérifier une fois de plus dans notre bonne ville d'ALBI.

Après le point-presse du maire Philippe Bonnecarrère, la presse locale n'y va pas par quatre chemins : "La ville se serre la ceinture", Trois années difficiles", "Il faudra économiser et se réorganiser", etc...

La salle de spectacle de la place de l'Amitié entre les peuples, semble rester la seule véritable priorité pour notre édile...et nous savons que ce projet est déjà très controversé à l'intérieur de sa propre majorité.

Où sont donc passées les autres promesses dont certaines datent de plus de treize ans. Premièrement , la fin de la rocade, le projet est toujours suspendu, il manque 35 millions d'euros!

La plaine des sports , véritable arlèsienne, n'est même plus mentionnée dans les projets ou les chantiers du Maire.

La réhabilitation du Théâtre Municipal , pourtant lancée à grands renforts de communication, oubliée elle aussi.

Le stade Rigaud, la démolition des tribunes et la construction des nouvelles, là aussi le service communication avait sorti tout son professionalisme pour en faire la promotion, ce projet est ... retardé !

Les associations savent maintenant qu'elles doivent se serrer la ceinture , à commencer par Saupiscau, en effet que deviendra la piscine de Caussels, à la suite de ces annonces ?

Le théâtre de La croix Blanche doit s'adapter, les services municipaux déjà mis à mal devront faire des efforts, etc, etc...

Le Maire ne se cache plus pour lancer un appel vers les collectivités territoriales voisines, Agglo, Conseil Général, Conseil Régional, "il faut mutualiser les moyens" !

Et puis bien sûr tout cela est de la faute du contexte économique national et international. Cette "bourrasque"  arrive vraiment à point nommé ! Quand on a du mal à tenir ses promesses électorales quoi de plus pratique qu'une bonne "vieille crise internationale", n'est-ce pas Mr Sarkozy ?

A.Baup

Partager cet article

Repost 0

commentaires